• bandeau_mdlc1
Vous êtes ici :   ACCUEIL » Episode 4
 
 
Recherche
Recherche
Nouveautés du site
(depuis 20 jours)
Articles
NOUVELLES

AUX USAGERS DES PORTS PUBLICS  DE DUNKERQUE


FAITES VOTRE PROPRE OPINION

Voici les extraits de la réponse du 10 janvier  du président du Conseil d’administration de la nouvelle régie communautaire chargée de la gestion des ports de plaisance à l’interpellation de vos représentants au sein du Comité des Usagers pour le Grand Large, le bassin de la Marine et le bassin du Commerce :

(…)J'ai demandé aux services juridiques de la CUD de se pencher sur la question du CLUPP pour vous apporter de nouveau les éléments comparatifs entre CLUPP et Comité des Usagers et le pourquoi ce même comité(…)

(…)Je pense que vous avez vu que dans la nouvelle gouvernance 2 plaisanciers siègent au conseil d'administration (…)

(…) Pour le prix du kw/h, c'est le tarif du prix coûtant mentionné sur notre facture, précédemment le prix était estimatif(…)

(…)Pour la limitation à 300 Kw annuel, nous vous en avions fait la démonstration que nous étions sur une estimation haute, alors que bien d'autres ports sont nettement inférieurs, augmenter ce taquet reviendrait à laisser comme avant les consommations électrique s'envoler pour les résidents ou non (…)

Voici notre réponse :

« Monsieur le Président,

Nous vous remercions de votre réponse, rapide cette fois.

Sur la question de la création d'un  CLUPP, nous prenons acte que vous y réfléchissez et espérons avoir avec vous un échange constructif sur le sujet dans des délais raisonnables.

Quant aux deux autres points que nous avions évoqués : d'une part la non représentation des plaisanciers dans la nouvelle instance de gouvernance des ports et d'autre part, la hausse exorbitante des tarifs d'électricité au de-là du forfait annuel restreint, vos réponses confirment le peu de cas que vous faites des représentants légitimes des usagers.

Quelle légitimité, en effet, ont les deux membres du nouveau conseil d'administration que vous avez cooptés pour représenter les plaisanciers si ce n'est celle que vous les avez choisis? Ont-ils même un anneau dans les ports publics? Pourquoi donc avoir écarté les membres du Comité des Usagers, représentants des plaisanciers qui eux ont été élus démocratiquement par l'ensemble des usagers des ports publics de Dunkerque ?

Quant à l'explosion des tarifs au kw, vous confirmez bien par votre mail qu'effectivement vous vous êtes bien gardé d'évoquer cette hausse de tarif quand vous nous avez annoncé votre décision de plafonner un forfait électrique annuel  à 300kw par emplacement. Il est vrai que cela aurez donné des arguments supplémentaires à vos interlocuteurs pour contester votre projet qui en réalité est une baisse de service aux plaisanciers et au bout du compte  plus couteux pour eux.

Les premiers pas de la nouvelle gouvernance de la plaisance à Dunkerque n'augurent pas d'une volonté sincère de concertation, mais nous ne désespérons pas que cela puisse encore évoluer dans le bon sens.

 Les représentants des plaisanciers/usagers du Comité des Usagers de Dunkerque Marina.

RETROUVEZ CE TEXTE ICI ( dans le menu : "Association / Comité des Usagers / Nos actions / COURRIERS / Extraits réponse CUD "


Fermer

Baltique 2014, épisode 4 : Régal danois, quand plaisance rime avec plaisir...
 

Mercredi 11 juin : Nous fêtons notre premier petit déjeuner danois avec ce que les américains appellent « Danish Pastries », mais qu’on nomme ici plus modestement « Wiener brod » ; la pâte feuilletée fourrée de crèmes diverses, et garnie de raisins, noix pacanes ou simplement glacée fond, dans la bouche ; il est clair que l’ingrédient principal de ces petites merveilles n’est pas la farine, mais plutôt le « smôr », une matière grasse extraite du lait de vache qui fait la réputation du Dannemark dans les bonnes crèmeries. Vers 9 heures, nous quittons Spodsbjerg, ce petit havre de paix en pleine nature, pour poursuivre notre route vers le nord. Le vent est très faible, le ciel couvert, la brume envahit l’horizon de temps en temps, et une petite averse va même mouiller nos cirés en fin de matinée. Nous longeons l’île de Langeland, et croisons un marsouin en peu avant d’en doubler la pointe nord. Nous mettons alors le cap sur le pont du « Store Belt » qui relie les îles Sjaelland (île de Copenhagen) et Fynn ; nous apercevons déjà les piles principales à plus de 10 miles, mais passons finalement par temps brumeux. Après le pont, nous nous dirigeons vers Kerteminde où nous amarrons un peu après 15h. Le soleil a enfin percé les nuages, et la température monte.


Jeudi 12 juin : Jour de repos/visite. Tandis que Paul et Marianne prennent le bus pour Odense, une ville qui nous avait charmés il y a deux ans, nous partageons la matinée entre repos et provisions. L’après midi, je prends mon vélo pour aller visiter le « bateau de Ladby » à 5 km de la marina. Vers l’an 900, un roi Viking a été enterré sur son bateau (21 m de long, 3 m de large) avec ses objets les plus précieux, 11 chevaux et quelques chiens, sous un mont funéraire de 30 m de diamètre. La tombe découverte aux environs de 1930 a été dégagée, un dôme en béton construit autour des restes du bateau, et le mont funéraire reconstitué autour du dôme. On pénètre dans la tombe sous-terraine par une porte qui se referme automatiquement (ce qui donne un peu froid dans le dos). Après avoir acclimaté ses yeux à l’obscurité, on voit clairement la forme du bateau ; le bois a pratiquement disparu, mais beaucoup de pièces métalliques (dont l’ancre, la chaine, les clous, la décoration de la proue), et les ossements des chevaux sont encore là; la tombe a été profanée à la période Viking, et le corps du roi n’a pas été retrouvé. Après cette visite, le retour à vélo à travers la campagne danoise ensoleillée est rafraichissant. La journée se termine par un barbecue au bord de l’eau, « cooked to perfection » par nos deux hommes.


Vendredi 13 juin : Cette fois, nous prenons le bus à quatre pour aller visiter la ville de Nyborg et son château du 12ième siècle, demeure de plusieurs rois et reines du Dannemark. De retour, après un apéro agrémenté de poissons fumés, Paul nous prépare une truite saumonée dans le fumoir qu’il a à bord… un délice !


Samedi 14 juin : Nous larguons les amarres vers 9h, et partons pour Ebeltoft, une ville balnéaire du Jutland. Le vent de 14 nœuds vient pile de notre destination, mais il semble que les bords que nous devrons tirer longent le chenal de navigation et contournent parfaitement l’île de Samsø au milieu du jeu de quilles. C’est compter sans le courant de 2 nœuds de face qui rends nos bords carrés (c'est-à-dire, pas vraiment perpendiculaires). Lorsque l’ETA (Estimated Time of Arrival) dépasse l’heure du coucher de soleil (pourtant tardive), et malgré le plaisir de la navigation au près, nous sommes obligés de mettre le moteur pour traverser la passe étroite à l’ouest de Samsø. Après la passe, le vent tourne légèrement et nous permet de remettre les voiles jusqu’à l’entré de la baie d’Ebeltoft. Nous arrivons au port vers 20h.


Dimanche 15 juin : Journée de repos ensoleillée à Ebeltoft, entrecoupée de quelques travaux d’entretient et réparations.


Date de création : 16/06/2014 ¤ 11:32
Catégorie : -
Page lue 2049 fois


Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !

Préférences

Se reconnecter :
Votre nom (ou pseudo) :
Votre mot de passe


  396781 visiteurs
  7 visiteurs en ligne

  Nombre de membres 198 membres
Connectés :
( personne )
Snif !!!
La Lettre des MDLC
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
117 Abonnés