• bandeau_mdlc1
Vous êtes ici :   ACCUEIL » Le souffle de Christian
 
 
Recherche
Recherche
Nouveautés du site
(depuis 20 jours)
Le souffle de la tempête Christian
 
Samedi 26 octobre matin, je reçois un message d'avis de fort coup de vent avec des rafales à 60 nds pour la journée du lundi 28 octobre. Cette alerte ne me lâche pas de la journée et dimanche, au réveil, je décide de me rendre dans l’après-midi à Dunkerque voir mon petit voilier « Cigarettes ».
Arrivé sur place, je fais le tour du bateau et je double fermement l'ensemble de mes amarres. Sur le chemin du retour à la maison, je suis rassuré et j'ai le sentiment du travail bien fait.

Lundi 10h25, mon portable sonne et l'écran affiche « Port Grand Large ».......
Aie Aie Aie, que se passe-t-il ?
Je décroche...un peu tendu....l'interlocutrice me dit : « il y a un problème sur votre voilier, le mat est en train de tomber !!! ».
Suée froide, j'imagine mon bateau en train de sombrer.....

Étant sur Lille, impossible de me rendre immédiatement sur place. Trente minutes plus tard, l'écran de mon portable affiche de nouveau « Port Grand Large ». La même voie féminine  m'indique que la fixation de l'enrouleur de génois a cédé et qu'un plaisancier est intervenu pour réaliser une réparation de fortune afin d'éviter que le mat s'effondre.

En raccrochant, je raconte le « drame » à Christian (propriétaire également d'un voilier à Dunkerque) et nous décidons de faire l'A/R Lille-Dunkerque entre 12h et 14h (attention aux radars!!!).

Nos premiers pas sur le ponton nous montrent que le vent est encore très fort.
Nous arrivons au chevet de mon bateau, pas de casse majeure visible....oufff !!!
Nous refixons solidement l'enrouleur de génois sur le davier à l'aide de deux manilles. Ça ira pour l'instant, je reviendrai  ce week-end pour réparer proprement. Nous en profitons pour vérifier l'état du bateau de Christian et repartons dare dare vers Lille.
Nous sommes de retour à Lille vers 14h30, heure de démarrage d'un rendez-vous professionnel.....

Bien que novice dans la voile, j'avais déjà ressenti de fortes sensations en mer avec mon petit voilier (plaisir, stress,...). Par contre, je ne savais pas que la voile pouvait procurer également des sensations fortes même sans naviguer !!!!!!!
 
Merci à la voie féminine du téléphone (Fabienne), à Christian (pas la tempête, bien sûr...) et à l'inconnu qui a porté les premiers secours à mon bateau.
 
Eric Z
« Cigarettes »

Date de création : 04/11/2013 ¤ 15:56
Catégorie : - Récits...
Page lue 4009 fois


Réactions à cet article

Réaction n°1 

par Lemondrop le 27/11/2014 ¤ 16:25

Merci pour cet bel article, c'est typiquement le genre de chose que l'on aime lire tranquillement.


Préférences

Se reconnecter :
Votre nom (ou pseudo) :
Votre mot de passe


  498723 visiteurs
  10 visiteurs en ligne

  Nombre de membres 208 membres
Connectés :
( personne )
Snif !!!
La Lettre des MDLC
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
124 Abonnés