• bandeau_mdlc1
Vous êtes ici :   ACCUEIL » Sortie mouvementée
 
 
Recherche
Recherche
Nouveautés du site
(depuis 20 jours)
Articles
NOUVELLES

AUX USAGERS DES PORTS PUBLICS  DE DUNKERQUE


FAITES VOTRE PROPRE OPINION

Voici les extraits de la réponse du 10 janvier  du président du Conseil d’administration de la nouvelle régie communautaire chargée de la gestion des ports de plaisance à l’interpellation de vos représentants au sein du Comité des Usagers pour le Grand Large, le bassin de la Marine et le bassin du Commerce :

(…)J'ai demandé aux services juridiques de la CUD de se pencher sur la question du CLUPP pour vous apporter de nouveau les éléments comparatifs entre CLUPP et Comité des Usagers et le pourquoi ce même comité(…)

(…)Je pense que vous avez vu que dans la nouvelle gouvernance 2 plaisanciers siègent au conseil d'administration (…)

(…) Pour le prix du kw/h, c'est le tarif du prix coûtant mentionné sur notre facture, précédemment le prix était estimatif(…)

(…)Pour la limitation à 300 Kw annuel, nous vous en avions fait la démonstration que nous étions sur une estimation haute, alors que bien d'autres ports sont nettement inférieurs, augmenter ce taquet reviendrait à laisser comme avant les consommations électrique s'envoler pour les résidents ou non (…)

Voici notre réponse :

« Monsieur le Président,

Nous vous remercions de votre réponse, rapide cette fois.

Sur la question de la création d'un  CLUPP, nous prenons acte que vous y réfléchissez et espérons avoir avec vous un échange constructif sur le sujet dans des délais raisonnables.

Quant aux deux autres points que nous avions évoqués : d'une part la non représentation des plaisanciers dans la nouvelle instance de gouvernance des ports et d'autre part, la hausse exorbitante des tarifs d'électricité au de-là du forfait annuel restreint, vos réponses confirment le peu de cas que vous faites des représentants légitimes des usagers.

Quelle légitimité, en effet, ont les deux membres du nouveau conseil d'administration que vous avez cooptés pour représenter les plaisanciers si ce n'est celle que vous les avez choisis? Ont-ils même un anneau dans les ports publics? Pourquoi donc avoir écarté les membres du Comité des Usagers, représentants des plaisanciers qui eux ont été élus démocratiquement par l'ensemble des usagers des ports publics de Dunkerque ?

Quant à l'explosion des tarifs au kw, vous confirmez bien par votre mail qu'effectivement vous vous êtes bien gardé d'évoquer cette hausse de tarif quand vous nous avez annoncé votre décision de plafonner un forfait électrique annuel  à 300kw par emplacement. Il est vrai que cela aurez donné des arguments supplémentaires à vos interlocuteurs pour contester votre projet qui en réalité est une baisse de service aux plaisanciers et au bout du compte  plus couteux pour eux.

Les premiers pas de la nouvelle gouvernance de la plaisance à Dunkerque n'augurent pas d'une volonté sincère de concertation, mais nous ne désespérons pas que cela puisse encore évoluer dans le bon sens.

 Les représentants des plaisanciers/usagers du Comité des Usagers de Dunkerque Marina.

RETROUVEZ CE TEXTE ICI ( dans le menu : "Association / Comité des Usagers / Nos actions / COURRIERS / Extraits réponse CUD "


Fermer

UNE SORTIE BIEN MOUVEMENTEE

Samedi 27 Août 2011, mer formée, vent O-SO., mais le soleil brille ! Qu’importe, Octopus avec ses 7 mètres en a vu d’autres. Et puis c’est la dernière sortie des vacances.

Départ du Grand large, grand voile parée avec prise de ris, nous voilà partis dans le chenal bout au vent.

Notre hors-bord Yamaha, fort de ses 8 cv, pousse allègrement Octopus vers la sortie.

Nous arrivons à hauteur de la passe de sortie, longeant la jetée à une quinzaine de mètres, entre le phare de ST Pol et les feux de sortie, bien du vent, force 5/6, et courant habituel et bien agité.

Soudain, mon fils s’écrie, le moteur, le moteur !!!

Je me retourne, et là horreur, plus de moteur, pourtant je l’entends toujours tourner. Il pend lamentablement à moitié immergé, retenu par le câble de sécurité, un dernier toussotement et il finit par s’arrêter.Le support plastique de la chaise s’était cassé en 2.photo_chaise1.jpgphoto_chaise2.jpg

Premier réflexe, l’attraper pour le remonter à bord, mais il pèse 38 kgs le bougre. Il nous faut bien être 2 pour le redresser et l’assurer à l’aide d’un bout.

Oui mais pendant ce temps (2 ou 3 minutes), Octopus est livré à lui-même. La force du vent le fait virer, la grand voile prend le vent.

Soudain, une corne de brume retentit, et des cris d’appel proviennent du bateau Hollandais qui rentre au port. Je relève (enfin) la tête, et là je comprends, Octopus file à toute allure vers la jetée en béton, elle se rapproche à une vitesse effroyable.

Barre à babord en catastrophe, Octopus réagit immédiatement, et nous virons à ….. 50 centimètres du plot en béton, j’aurais pu le toucher de la main.

Le tout a duré moins de 10 minutes, pas eu le temps d’avoir peur de suite, c’est après retournant « tranquillement » sous voile vers le ponton visiteur du grand large que nous réalisons la catastrophe que nous venons d’éviter. L’équipage du bateau Hollandais n’en revenait pas non plus.

Conclusion plus de chaise plastique mais un bon contreplaqué marine traité et entretenu au vernis marin.

Amis marins qui avez des moteurs hors-hord vérifiez vos chaises !!!!


 


Date de création : 02/12/2011 ¤ 21:20
Dernière modification : 21/10/2013 ¤ 11:04
Catégorie : - Récits...
Page lue 4788 fois


Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !

Préférences

Se reconnecter :
Votre nom (ou pseudo) :
Votre mot de passe


  396782 visiteurs
  8 visiteurs en ligne

  Nombre de membres 198 membres
Connectés :
( personne )
Snif !!!
La Lettre des MDLC
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
117 Abonnés