• bandeau_mdlc1
Vous êtes ici :   ACCUEIL » SHENANDOAH EN NORVEGE/ ETE 2016_5
 
 
Recherche
Recherche
Nouveautés du site
(depuis 20 jours)

SHENANDOAH EN NORVEGE/ ETE 2016

Chapitre 5

cool

Dimanche 26 juin – Nous sortons du port de Grenå vers 9h, en direction d’Aarhus, la deuxième ville du Danemark. Le ciel passe par cinquante nuances de gris, et le vent par toutes les directions de notre angle mort. Le chenal peu profond au sud d’Ebeltoft met nos estomacs à l’épreuve. Par contre, au passage du cap suivant, le soleil a refait son apparition, et nous pouvons apprécier le paysage. Nous amarrons vers 16h30 dans la marina « Marcelisborghaven », à deux pas de la résidence d’été de la famille royale (photo 16). Nous nous débarrassons de nos bottes et cirés pour revêtir shorts et T-shirts et prendre l’apéro au soleil sur le pont.

Lundi 27 juin – Journée à terre, que nous consacrons à la visite de « Gamle By », la reconstitution d’un village danois du 17ième et 18ième siècle (photo 17). Les maisons, qui proviennent de tout le Jutland, ont été soigneusement démontées sur place, puis remontées à Aarhus. Elles ont ensuite été garnies de meubles d’époque, et d’ateliers divers qui illustrent les différents métiers. Une promenade bien agréable dans le passé. Une journée fatigante aussi, les danois vous indiquent volontiers le chemin, mais il semble que les expressions « 100 m par là » ou « à 10 minutes de marche » n’ont pas la même signification que chez nous. Heureusement, il ne pleut pas.

Mardi 28 juin – Nous continuons notre progression vers le sud, et partons vers 9h pour Kerteminde, une jolie ville de l’île de Fyn, à une vingtaine de km d’Odense. Nous longeons l’île de Samsø qui nous offre quelques belles vues au soleil, pour rejoindre Kerteminde vers 17h.

Mercredi 29 juin – Nous décidons d’aller nous promener à Odense, une ville pleine de charmes que nous avions visitée il y a 4 ans. Le bus nous amène de Kerteminde à la gare d’Odense, et nous rejoignons le quartier « Andersen » à pied : des ruelles aux pavés inégaux, de petites maisons aux couleurs pastel, et, comme il y a 4 ans, un marché de fruits et légumes de producteurs locaux sur la place centrale. De là, une rue colorée (photo 18) nous mène au parc qui borde la rivière Odense ; nous longeons la rivière jusqu’à la cathédrale St Knudd. Encore une petite ballade dans la rue commerçante, et nous reprenons le bus pour Kerteminde. Au port, un « big band » s’est installé en face de la capitainerie ; nous nous asseyons au soleil, sur un muret pour assister au spectacle, une bière locale à la main.

Jeudi 30 juin – Fatigués par les visites d’Aarhus et d’Odense, nous décidons de passer une vraie journée de repos à bord ; malgré tout, une visite au supermarché s’impose, et nous aurions tort de ne pas explorer le grand shipchandler de la marina. Mais nous passons l’après-midi dans le confort de notre carré.

Vendredi 1er juillet – Nous avons aujourd’hui planifié une courte étape jusqu’à la ville de Korsør, sur l’île de Sjaelland (l’île de Copenhague), au pied du grand pont sur le « store belt ». Les polards et cirés complets sont de rigueur. Nous avons aujourd’hui un bon vent de travers, nous hissons la grand voile, déroulons le génois… et coupons le moteur, ouf ! Le vent forcit, nous réduisons la toile (2 ris dans la voile, et un string à l’avant en guise de génois), mais arrivons à la voile à Korsør. Le temps (24 nœuds de vent et pluie) n’est pas vraiment propice à la promenade.

Samedi 2 juillet – Départ vers 9h (comme d’hab), avec bottes et cirés (aussi comme d’hab), par une mer très houleuse. Nous traversons le « store belt » vers l’île de Langeland, que nous commençons à longer vers le sud. A l’abri de l’île, la mer s’est un peu calmée, et, surtout, le vent SSW n’est plus vraiment de face. Nous établissons les voiles, coupons le moteur et partons au près pour un long bord de près … de 3 milles, avant que le vent ne refuse. Partis pour Spodsbjerg, au milieu de l’île de Langeland, mais décidons de pousser plus au sud jusque Bagenkop, espérant encore un petit bord de voile : espoir déçu. En contournant la pointe sud, nous admirons au passage les collines vertes, le petit phare blanc (photo 19) et les falaises, maintenant éclairés par un peu de soleil. Bagenkop a été notre toute première étape au Danemark, en 2009, lorsque nous étions partis à la découverte de la Baltique avec George et son équipage. Nous amarrons peu avant 17h, en face de la boulangerie, à la place qu’occupait Elsie il y a 7 ans. Au pied de l’église blanche, le port est toujours aussi joli, bordé de maisons en bois rouges et blanches (photo 20). Du haut de la tour d’observation, un petit orchestre local vient saluer le coucher de soleil de quelques mélodies que nous écoutons en prenant un pousse-café dans le cockpit.

Dimanche 3 juillet – A notre lever, notre premier regard vers la mer nous dévoile un grand arc-en-ciel ; et aussi beaucoup de petits moutons blancs qui brillent au soleil. La force, 25 nœuds, et la directions du vent, sud-ouest (exactement notre cap pour le fjord de Kiel), découragent notre projet de sortie. La matinée reste ensoleillée mais froide, et nous suivons du haut de la tour les quelques courageux bateaux qui prennent le large avec un minimum de toile. Après une grosse averse en début d’après-midi, le soleil revient pour le reste de la journée, que nous terminons par un barbecue.


Date de création : 06/07/2016 ¤ 16:11
Catégorie : -
Page lue 498 fois


Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !

Préférences

Se reconnecter :
Votre nom (ou pseudo) :
Votre mot de passe


  409277 visiteurs
  9 visiteurs en ligne

  Nombre de membres 198 membres
Connectés :
( personne )
Snif !!!
La Lettre des MDLC
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
118 Abonnés