• bandeau_mdlc1
Vous êtes ici :   ACCUEIL » SHENANDOAH EN NORVEGE/ ETE 2016_4
 
 
Recherche
Recherche
Nouveautés du site
(depuis 20 jours)
Articles
NOUVELLES

Pavillon_MDLC.jpg

AU BASSIN DE LA MARINE

Pot des BORDEES

Vendredi 23 juin à partir de 18h30

Marins de la Citadelle, avant de larguer les amarres pour le sud ou ailleurs...


Venez trinquer à l'AMITIE !

bar_marine.jpg

Il ne manquera que le pastis !


Fermer

SHENANDOAH EN NORVEGE/ ETE 2016

Chapitre 4

cool

Samedi 18 juin – Journée de shopping et repos à bord de Shenandoah. Au dehors, la tempête fait rage, et cela va durer deux jours ! Nous avons sorti les vélos, c’est plus pratique pour les provisions ; le magasin le plus proche se trouve à 2 km.

Dimanche 19 juin – Nous visitons ce matin le musée de la bataille du Jutland, la plus grande bataille navale qui a opposé l’Angleterre et l’Allemagne au cours de la première guerre mondiale. La bataille s’est déroulée au large du Danemark, qui était un pays neutre. Les épaves de la plupart des bateaux coulés au cours de cette bataille ont été retrouvés, et de nombreuses pièces ont été remontées et restaurées. Le musée projette aussi un film qui explique la bataille, et expose beaucoup de photos et extraits d’articles de journaux qui rendent la visite très vivante. Au dehors, un mémorial aux victimes de la bataille est éparpillé dans les dunes. La maison des coquillages, et un tour dans les dunes parmi les bunkers et sur la plage occupent l’après-midi ; c’est ici que les vagues sont les plus spectaculaires (photo 12). Aujourd’hui, nous avons aussi décidé que la météo n’est pas vraiment propice à une agréable promenade dans les fjords de Norvège. Le Lim fjord, qui fait lui aussi partie de la liste de nos « envies » nous tend les bras. Nous changeons notre projet et décidons de continuer nos vacances au Danemark.

12 - Thyboron - La plage.jpg

Lundi 20 juin – Le Lim fjord traverse le Jutland d’ouest en est, de Thyborøn à Hals, et est un lieu de vacances très prisé. Il est fait d’une succession de grandes étendues d’eau et de passages étroits, et de nombreuses îles agrémentent sa partie ouest. Nous larguons les amarres vers 11h (pour profiter du courant), sous un ciel plombé et une fine bruine. La tempête qui était censée se terminer hier est encore bien active, même dans les eaux « intérieures ». A travers la brume, nous apercevons à peine les rives du fjord, sous forme d’ombres grises. La fine bruine se transforme rapidement en pluie continue, qui nous arrosera jusqu’à Nykøbing, sur l’île de Mors, où nous amarrons avec soulagement vers 17h15. Nous nous débarrassons de nos bottes et cirés dégoulinants, et nous réfugions dans le carré.

Mardi 21 juin – Nous nous réveillons ce matin dans un autre fjord. Le soleil brille, les ombres grises se sont transformées en collines vertes, herbues ou boisées, parsemées de villa blanches, de villages aux traditionnelles maisons jaunes (photo 13), de petits ports, de quelques clochers et de nombreuses éoliennes : un régal pour les yeux. Dès la sortie du port, vers 10h, nous découvrons avec plaisir un vent d’ouest qui nous permet de hisser les voiles et faire taire le moteur. Si le Lim fjord paraît très large sur la carte, il est peu profond sur l’essentiel de sa surface, et un voilier ne peut le traverser qu’en suivant un zigzag géant de chenaux balisés, parfois étroits ; la route préparée par le capitaine est faite de 76 « waypoints » qui requièrent chacun un changement de direction. Nous passons par toutes les allures de navigation, du travers au vent arrière, émaillées de nombreux empannages. Une superbe journée de voile, qui se termine vers 18h dans la marina d’Aalborg, toujours sous le soleil.

13 - Village au bord du Limfjord.jpg

Mercredi 22 juin – Aalborg … un nom célèbre pour tous les amateurs d’aquavit ; grosse déception, nous apprenons que la production a déménagé il y a 2 ans en Norvège ! Lors de notre visite de la ville, nous longeons la célèbre distillerie, aujourd’hui désaffectée. Mais la ville a d’autres charmes, sa vielle ville, sa cathédrale St Budolphe, son cloître du Saint Esprit, son Hôtel de ville… Notre visite est malheureusement interrompue par la pluie vers midi ; nous reviendrons demain. Le ciel s’éclaircit lentement dans l’après-midi, et vers 18h, le soleil brille. Nous sortons le barbecue.

14 - Aalborg - Le chateau.jpg

Jeudi 23 juin – 6h : plein soleil ; 8h : ciel gris ; 9h : premières gouttes de pluie. Nous attendons la première éclaircie (11h) pour aller visiter le château d’Aalborg, un joli bâtiment au bord de l’eau, qui abrite aujourd’hui les services communaux (photo 14) et continuer notre promenade dans la vielle ville (photo 15). La faim nous ramène au bateau vers 14h30, et la pluie se remet à tomber. Le capitaine du port nous a invités ce soir à la traditionnelle fête de la Saint Jean organisée par les deux clubs nautiques : « hots dogs » et bière autour d’un énorme feu de bois au bord du fjord. Nous nous demandons si le ciré complet fait partie du « dressing code ». Mais Saint Jean a tout prévu, il arrête la pluie à 19h. Les bières et le barbecue à hot dogs ont été déménagés dans un hangar du club, où la fête commence ; une oratrice raconte une histoire traditionnelle (on n’a pas tout compris) et est chaudement applaudie. Petit à petit, des feux s’allument un peu partout le long des rives ; notre soirée se poursuit sur le bord du fjord, à regarder l’énorme tas de bois soigneusement préparé par le club se consumer lentement, tout en bavardant agréablement avec nos hôtes.

Vendredi 24 juin – Nous quittons le port vers 10h30, pour une dernière courte étape (20 milles) dans le Lim fjord. Après Aalborg, la rive sud est plutôt industrielle, mais la rive nord reste très verte et agréable à regarder. Une légère brume se lève lorsque nous approchons de Hals (notre destination), et se dissipe lorsque nous arrivons au port vers 14h. Comme promis par la météo, l’après-midi est chaude (25°) et ensoleillée, nous nous installons en T-shirt dans le cockpit, un livre à la main.

15 - Aalborg - La vielle ville.jpg

Samedi 25 juin – Nous quittons Hals et le Lim fjord vers 8h45. Les 13 premiers milles suivent un chenal étroit entre les bancs, abondamment balisé. Le ciel est gris, la mer d’huile, et la température a sensiblement diminué. Nous atteignons la marina de Grenå peu avant 15h30, après 42 milles de navigation.


Date de création : 28/06/2016 ¤ 11:40
Catégorie : -
Page lue 742 fois


Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !

Préférences

Se reconnecter :
Votre nom (ou pseudo) :
Votre mot de passe


  442707 visiteurs
  6 visiteurs en ligne

  Nombre de membres 203 membres
Connectés :
( personne )
Snif !!!
La Lettre des MDLC
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
121 Abonnés