• bandeau_mdlc1
Vous êtes ici :   ACCUEIL » SHENANDOAH EN NORVEGE/ ETE 2016
 
 
Recherche
Recherche
Nouveautés du site
(depuis 20 jours)

SHENANDOAH EN NORVEGE/ ETE 2016

Chapitre 1

cool

Mardi 31 mai : Après une journée de déluge et de tempête à Wolphaartsdijk, mais illuminée par un récital de guitare de Gérard, un coin de ciel bleu nous surprend au petit matin par le hublot tribord. Nous nous préparons au grand départ, disons un dernier au revoir à Catherine et Gérard (de Benzai), et larguons les amarres en même temps vers 12h30. Benzai met le cap à l’ouest, Shenandoah à l’est. Le génois et le courant nous aident à rejoindre le Port du Roompot vers 16h30, malgré 35 minutes de ronds dans l’eau en face du Zeelandbrug (on  a dù oublier de l’ouvrir à 14h12).

Mercredi 1er juin – A notre petit lever, par le hublot tribord, nous ne voyons … rien ; juste l’ombre du ponton voisin dans un épais brouillard. Nous quittons le port à 7h45 et rejoignons l’écluse du Roompot à tâtons ; une heure plus tard, nous sommes en mer. Nous naviguons au milieu du chenal sans voir les bouées : vive l’électronique ! Dès que le brouillard se dissipe, le vent se lève, nous déroulons le génois et gagnons un nœud de vitesse. Le soleil essaie de percer les nuages. Nous galopons vers Rotterdam à 8 nœuds, avec l’aide du courant, et décidons de pousser jusqu’à Ijmuiden. Au large de Scheveningen, le vent refuse et forcit progressivement, le génois se dévente (nous le roulons), la mer se déchaine petit à petit, le courant diminue et finit par s’inverser… seul le soleil ne nous abandonne pas. Nous amarrons au port d’Ijmuiden à 19h45. La tempête se déchaine, nous nous couchons tôt, et nous endormons bercés par le bruit du vent dans les haubans.

Jeudi 2 juin – Le mauvais temps nous convainc de remonter vers le nord via le « Noordhollandskanaal» qui nous permettra de naviguer à l’abri du vent du Nord. Nous quittons Ijmuiden vers 9h20, et remontons l’Ij sous la pluie. A hauteur de Zaandam, nous empruntons le canal vers le nord ; la pluie ne tombe plus, mais le ciel reste très gris, et il fait froid. Les premiers milles traversent une région industrielle, qui se termine par une nuée de moulins à vent, puis nous naviguons en pleine campagne, émaillée de quelques jolies maisons. Les ponts se suivent et ne se ressemblent pas, mais se lèvent à notre passage. Nous atteignons Alkmaar vers 15h30.

Vendredi 3 juin – Journée d’entretien, de shopping et visite de Alkmaar à vélo. La vielle ville ressemble à un dédale de canaux, de ponts en bois et de ruelles, qui entourent le célèbre marché au fromage, et le superbe bâtiment de la pesée (« De Waag »). L’ancien marché au poisson le long du canal, la maison communale, l‘église Saint Laurent et la tour des accises (« Accijnstoren ») qui abrite le bureau du port ont beaucoup de caractère. Le marché du matin et le soleil ont attiré les touristes et l’animation bat son plein.

Samedi 4 juin – Départ vers 9h pour Den Helder, grand port militaire néerlandais, et terminus Nord du « Noordhollandskanaal». Le soleil brille, une légère brise du Nord rafraichit le cockpit, et nous progression lentement à travers la campagne, salués au passage par des hérons, des canards, des moutons et des pêcheurs. Comme jeudi, les ponts de lèvent dès notre approche ; nous ne cédons le passage qu’aux autobus et aux trains. Vers 13h40, nous passons l’écluse de sortie du canal, et après un bord de 5 miles, nous accostons au port d’Oudeschild (île de Texel). Nous voilà dans les Wadden et il fait beau !


Date de création : 07/06/2016 ¤ 15:44
Catégorie : -
Page lue 583 fois


Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !

Préférences

Se reconnecter :
Votre nom (ou pseudo) :
Votre mot de passe


  409277 visiteurs
  9 visiteurs en ligne

  Nombre de membres 198 membres
Connectés :
( personne )
Snif !!!
La Lettre des MDLC
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
118 Abonnés