• bandeau_mdlc1
Vous êtes ici :   ACCUEIL » Gravelines 09/2014
 
 
Recherche
Recherche

Gravelines : de la pétole  à l’aller, du musclé au retour !

 

Nous étions une dizaine de voiliers des Marins de la Citadelle pour notre sortie a/r Dunkerque-Gravelines de ce week-end des 20 et 21 septembre : Hexagone, Lumière d’Etoiles, Belle Lurette, Soizic, Eldorado, Fèliz, Storm, Zéphir et Ouessanne. Joli Môme, le joli First 23 de Jean François, nous accompagnait pour quelques miles avant de retourner sur Dunkerque.

Samedi matin, dans un brouillard maussade et humide, le départ de la flottille s’est étalé après le café et les croissants entre 8h30 et 9h15,  les quelques bateaux du Grand Large  appareillant les premiers, suivis, contraintes des écluses obligent, par  les copains venant des bassins intérieurs.

Cap sur Gravelines en route directe pour une navigation tranquille ….pépère même au doux ronronnement du moteur faute de vent. Canal VHF 72 en veille pour la sécurité et les « accrocs ». Nous  passons rapidement sur le 77 après s’être fait rappeler à l’ordre par les « autorités »  qui ne sont pas partageurs (en ce qui concerne leur canal VHF s’entend !)

 Objectif : arriver devant Gravelines à la pleine mer de 11h25.

Fèliz, toujours aussi rapide quelque soit le vent (Jean Jacques  ne souhaite pas que la quille de son beau destrier joue au sable devant Petit Port Philippe! On le comprend)  sera le premier à remonter le chenal jusqu’au bassin Vauban, suivi de Ouessanne et des autres. Lumiére d’Etoiles, ralenti par un problème d’hélice fermera la marche 1h plus tard. Un scooter des mers s’est même proposé de le prendre en remorque !

Au port, accueil chaleureux et coup de main du maître des lieux : merci les gars de Gravelines Plaisance !

Après accostage et ajustement des amarres suivront : apéro, repas, sieste, courses et autres activités multiples et variées au grès des équipages (musée de l’estampes ? fortifications de Vauban ?, visite du Phare ?) moi ce sera sieste.

 Les amis venus par voie terrestre  nous retrouvent en fin d’après au Cambusier, le club house refait à neuf et chaleureux, pour le pot offert amicalement par notre ami Bernard Leconte.

Et nous terminons la journée comme il se doit – par un apéro (le troisième !) qui ouvre le festin au Cap Compas que nous a préparé Rudy avec le digestif en prime!

Dimanche matin, grisaille et vent dans les haubans nous sortent d’une nuit courte.  La météo nous préoccupe, les prévisions sont « variées » : les plus optimistes nous donnent du 4 Beaufort l’après midi, les plus pessimistes : du 5 N / NE rafales à 6… Après quelques hésitations les chefs de bord s’accordent pour  un départ groupé vers 11h30 soit ½ heure avant la PM.

Le soleil finit par percer et dénoue (un peu) les nœuds à l’estomac de quelques uns  (dont moi, je l’avoue !) Par prudence les deux ris sont pris avant le départ…Ma prudence inquiète Christian dans un premier temps, mais tous les bateaux seront mis en mini jupes !  JPP, pour sa part, a sortie la voile d’avant de brise pour Belle Lurette : belle et élégante tenue ! Gai Luron aurait apprécié !

Magnifique remontée du chenal à la queue leu leu sous le soleil, vent dans le nez ; Féliz prend à son tour un 2éme ris.

Très vite s’offre à nos regards éblouis, mais pas toujours rassurés, l’impressionnante barre à franchir : ça déferle sur les rochers sud, écume blanche, eau verte c’est beau, bruyant  et c’est  un superbe moment d’adrénaline! Gare à la fausse manœuvre ou à la défaillance du moteur ! Déferlante, bateau de travers et on se retrouverait vite fait au tapis : direction les enrochements pour le bonheur des pilleurs d’épaves ! (y’en a encore ! si ! si !)

 Entrée en matière « musclée », pour cette mini croisière de retour sur Dunkerque style surf à Hawaï, mais de face !

Ouf ! Tout se passe bien pour la flottille, les Marins de la Citadelle en ont vu d’autres !

La route jusqu’au Port Ouest, que quitte un ferry, s’apparente aux montagnes russes façon grand huit ! Hexagone, parti en premier, taille sa route au moteur sans faiblir, dans une mer creusée.

Une partie de la flottille part vers le large pour tirer ensuite  un long bord vers Dunkerque.

Féliz, Ouessanne, Eldorado optent pour une route plus directe et longent le rail d’approche de DK et sont accompagnés d’un gros cargo orange. Quelques uns, les plus hardis ou voileux d’entre nous ont osé déplier un peu de génois : ça va vite : Ouessanne atteint facilement les 7.5 nœuds et flirte avec les 8, pas mal pour un 28 pieds ! Ça cogne aussi, un paquet de mer emporte ma belle figure de proue !

Il n’y a pas que l’étrave du bateau qui laboure la mer : les chandeliers sous le vent aussi ! Et sa mouille ! Heureusement  devant Mardyrck la mer se calme enfin mais le vent est toujours assez fort.

En moins de deux heures les premiers seront devant le phare de St Pol. Nous faisons des ronds dans l’eau en attendant que le cargo qui nous accompagné,  aidé de quatre remorqueurs, termine ses manœuvres   d’entrée, un second quitte le port.

Feu vert pour nous enfin !  et derniers bords jusqu’aux pontons du Grand Large ou pour l’écluse.

Christian et son Lumière d’Etoiles  ferme la marche accueilli par un joyeux comité d’accueil d’une dizaine de bras !

Moi je vais refaire une sieste !

Si ! Si ! Faut pas se fier aux apparences : cette sortie Gravelines a un air de « revenez-y » en 2015 !cool

Bruno Demeyere

OUESSANNE

Pour apprécier cette sortie en photos,

cliquez ici !
(rubrique : Balades, sorties...)


Date de création : 24/09/2014 ¤ 11:10
Catégorie : Chroniques... - Récits...
Page lue 2133 fois


Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !

Préférences

Se reconnecter :
Votre nom (ou pseudo) :
Votre mot de passe


  522541 visiteurs
  2 visiteurs en ligne

  Nombre de membres 208 membres
Connectés :
( personne )
Snif !!!
La Lettre des MDLC
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
124 Abonnés